Édifice

(Réservé)

Historique

Dans un mémoire (1854) sur le ton des orgues, M. Delezenne, membre de la Sté des sciences, des arts et des lettres de Lille, rapporte ceci :

J'avais étudié le tuyau de 4 pieds et écrit ce qui précède, lors-
que j'ai trouvé, à l'hospice Comtesse, un petit orgue délabré ,
depuis longtemps hors de service. Bien que son soufflet déchiré
soit moderne, cet orgue est vieux de plus de cent cinquante ans,
selon M. Mazingue , qui a vu beaucoup d'orgues comme facteur.
Il n'y a plus de buffet, point de date et point de signature. L'ut
du prestant est un tuyau bouché , dont la longueur, depuis la
lumière jusqu'au fond , est de 610 millimètres [?] ; je compte un
millimètre pour l'épaisseur de la peau qui recouvre ce fond et
celui-ci comme aussi épais que les parois. La section intérieure
est un rectangle de 75 millimètres sur 58.

Ce bourdon est en chêne ; il parle mal : le temps ayant altéré
le tranchant de la lèvre supérieure. Mis sur ma petite soufflerie
avec celui de 48 pouces, on entend quelquefois de rares batte-
ments. Ils paraissent à l'unisson. Nous avons pris , tour-à-tour ,
M. E. Français et moi , les douze mesures suivantes :
802, 807, 801, 801,5, 803,5, 804, 796, 805, 802, 792, 799, 797.

Les aléas de la reconnaissance de caractères rendent douteux les chiffres qui figurent ci-dessus, notamment la longueur du tuyau bouché qui apparaît comme "010 mm". 610mm est en bonne correspondance avec 48 pouces = environ 1,20m ; si "celui de 48 pouces" désigne un tuyau ouvert, cela correspond effectivement à 0,6m pour un tuyau bouché.

La fréquence moyenne de 800,8 battements simples (comme il était coutume de compter), soit 400,4 Hz pour l'ut correspondrait à un diapason La = 336,7 Hz, ce qui est une valeur anormalement basse, même quand il fait froid... un tuyau de 2' bouché ou 4' ouvert donnerait plutôt une fréquence de l'ordre de 130 Hz. La fréquence indiquée semble donc correspondre à une extrapolation au LA. Reste à savoir quel serait le ratio de fréquence La/Ut, qui dépend du tempérament. M. Delezenne étant membre de la Société des Sciences, il est permis de penser que c'est le tempérament égal. En ce cas, la fréquence mesurée du tuyau aurait été de l'ordre de 119Hz. L'orgue aurait été accordé environ 1,6 demi-tons en-dessous du diapason actuel, ce qui est plausible.

Actuellement, il n'y a plus d'orgue, ni dans la chapelle, ni dans l'ancienne grande salle des malades.

contentmap_plugin