Édifice

L'actuel collège St Paul, rue de Solférino, a été inauguré en 1876 sous le vocable de "collège St Joseph". Il s'agissait d'un collège de garçons dirigé par les Jésuites. En 1968, il est devenu "Centre Scolaire St Paul", comportant d'autres bâtiments dans la ville de Lille.

L'ensemble est construit sur l'ancien cours de l'Arbonnoise, ce qui expliquerait certains problèmes statiques.

La vue aérienne ci-dessous (tirée du site de l'association des anciens élèves) montre l'ensemble des bâtiments, ainsi que le Palais Rameau avec son plan en croix latine et son "abside" qui est une serre.

{gallery}/Photos/Lille/CSSP/Ed{/gallery}

Historique

Le 16 juin 1890, les frères Delmotte signent le contrat de construction d'un orgue "pour l'église du pensionnat", en utilisant de la tuyauterie ancienne. Le contrat est passé avec Henri Jonville-Lelong, habitant 31 rue de Soubise à Roubaix, en tant qu' "entrepreneur de l'instrument". L'orgue devait être placé en tribune. La composition prévue était :

Lille, chapelle St Joseph (St Paul) - Contrat Delmotte, 1890
I - Grand Orgue II - Récit expressif Pédale (par transmission)
Bourdon 16 (2 octaves en bois) Flûte traversière 8 (r) Soubasse 16
Montre 8 (a) Gambe 8 (r) Flûte ouverte 8
Flûte harmonique 8 (r) Bourdon 8 (r)  
Salicional 8 (1° octave en bois) Voix céleste 8 (a)  
Bourdon 8 (a) Flûte octaviante 4 (Flûte 4 ancienne)  
Prestant 4 (a) Octavin harmonique 2  
Doublette 2 [a, initialement prévue au Récit] Basson-Hautbois 8 (a)  
Plein-jeu (r) Voix humaine 8 (r)  
Trompette 8    
Clairon 4 (r)    

(a) : jeu ancien ; (r) : place réservée

Traction et registration mécaniques (pas de machine Barker).

Combinaisons : Tirasses GO, R ; Accouplement R/GO ; Combinaison GO, R ; trémolo et expression R

Les jeux prévus comme "places vacantes" furent tous placés avant le 27 mars 1891, sauf la voix humaine du récit. L'octavin harmonique fut "donné en cadeau" ; le bourdon 8 ancien, initialement prévu au GO, fut placé au récit et remplacé par un bourdon neuf. Les anciens tuyaux de montre, voix céleste, prestant et gambe furent décalés vers l'aigu de 2 tuyaux; les 12 tuyaux graves de la montre furent allongés.

Construction terminée le 22 octobre 1890. Il coûta 9065 Fr, y compris les jeux complémentaires.

En 1892, le collège St Joseph demande à deux reprises un devis pour la voix humaine manquante, et exprime le désir d'en avoir une semblable à celle de St Maurice, "parfaitement réussie". Ce jeu est installé en mars 1893.

L'instrument est entretenu par abonnement (50 Fr/an pour deux visites) de 1891 à 1910.

En avril 1911, l'orgue est démonté, puis remonté en 1913 ; à cette occasion, Delmotte changent les claviers, les tirants de registres, les soupapes des sommiers et celles des soufflets, le tout pour 2100 Fr.

Selon le site orgbase.nl, l'orgue a été vendu à l'association "Klangfarben der Orgel" (couleurs sonore de l'orgue) en 2011, restauré en 2017 et installé dans le choeur l'église S. Andrä (Salzburg, Autriche) par Daniel Kern. Cette restauration est d'ailleurs la dernière prestation de la manufacture Alfred Kern & Fils [1].

État

La chapelle, désaffectée et en très mauvais état (gravats...), semble fermée aux visiteurs. L'orgue était (lors de ma visite) dissimulé derrière une tenture, ce qui laissait redouter le pire. En revanche, la vidéo du site de l'association Klangfarben der Orgel [1] montre qu'il ne faut pas avoir de regrets : les nouveaux propriétaires semblent ravis de leur acquisition et savent le mettre en valeur (et la vidéo fait entendre une improvisation de Vierne et l'andante sostenuto de la symphonie gothique de Widor). À méditer...

Illustrations

{gallery}/Photos/Lille/CSSP/{/gallery}

Sources

Mémoire de Roland Servais sur la manufacture Delmotte, 1986. Visite.

[1] Site de l'association "Klangfarben der Orgel", dont interview de Daniel Kern

contentmap_plugin