Edifice

(réservé)

Historique

Orgue commandé le 30 mars 1885 à Edouard et Théophile Delmotte. Il coûta 7350 Fr., plus le prix du buffet orné, à savoir 200 Fr. dont 250 revenirent au sculpteur. Il fut financé, en totalité ou partie, par Charles Hanoteau, propriétaire à Ohain. Inauguration le 22 mai 1886 par Edmond Delcourt, organiste à St Quentin de Tournai, et élève du cours supérieur d'orgue du conservatoire royal de Bruxelles.

Charles Hanoteau continua à subvenir à l'entretien de l'orgue jusqu'à son décès, en 1892. Les Delmotte entretenirent l'orgue jusqu'en 1906 au moins. Interventions de Maurice Delmotte en 1919 (probablement pour obturer les trous d'alimentation des tuyaux de montre pillés), puis remplacement les tuyaux de montre en 1922 par des tuyaux en zinc.

Intervention de Grammet en 1954, Pinchart en 1961-1962, avec inauguration par le chanoine Dartus, organiste à la cathédrale de Cambrai.

Restauration de Bernard Cogez en 1998. Inauguration le 10/10/1998 sous les doigts de Marina Tchebourkina [2]

Le classement MH avait été envisagé en 2010 [1]

Description

Buffet unique. Compte tenu de l'exiguïté de la tribune, la console est dans le soubassement, face à la nef.

Deux claviers de 56 notes, pédalier de 27 notes.

Composition

Ohain, Delmotte 1885 - composition d'origine
 I - Grand Orgue       II - Récit expressif       Pédale     
 Bourdon 16  Bourdon harmonique 8       Soubasse 16 (GO)     
 Montre 8  Salicional 8  Octave basse 8 (GO)     
 Bourdon 8  Voix céleste 8  
 Flûte harm. 8  Octavin harmonique 2  
 Prestant 4  Basson-Hautbois 8  
 Trompette 8    
   trémolo  

Tir I, II ; Acc. II/I ; tremolo ; expression R.

Cette composition n'a pas changé., hormis :

  • pas de bourdon 8 au GO

Sources

Mémoire de Roland Servais sur la manufacture Delmotte.

Site orgbase.nl

[1] La Voix du Nord, 12/12/2010

[2] Site des amis de l'orgue d'Ohain

contentmap_plugin