Edifice

La chapelle fait partie d'un complexe hospitalier créé en 1825 par les Frères Hospitaliers de St Jean de Dieu. Une première chapelle fut édifiée dès 1826, et détruite en 1859 pour cause de vétusté. La première pierre de la chapelle actuelle fut posée en 1870, et celle-ci fut bénite le 15 août 1872. "Elle ne sera consacrée qu'en 1954, année mariale pour le centenaire de la proclamation du dogme de l'immaculée conception de la Vierge Marie, vocable sous lequel elle est placée". [1]

Elle est contruite de briques et de pierres blanches, dans un style néo-gothique.

Historique

Un orgue y a été installé à une date inconnue. Ayant subi les habituels pillages en 1917, il fut remis en état en 1922 par Grammet.

En 1955, Jacquot-Lavergne reconstruit l'instrument.

Description

Orgue à traction électropneumatique. Deux claviers de 56 notes et pédalier de 30 notes.

Composition

St André, chapelle du Lommelet
 I - Grand Orgue       II - Récit expressif       Pédale     
 Bourdon 16  Cor de nuit 8 (2° ut)  Soubasse 16 (emprunt GO)     
 Montre 8  Flûte harmonique 8       Basse 8 (extension du 16)
 Bourdon 8  Salicional 8  Flûte bouchée 4 (extension)
 Prestant 4  Unda maris (2° ut)  Bombarde 16 (emprunt R)
 Plein-jeu III  Flûte douce 4  Trompette 8 (ext.)
   Nazard 2 2/3  Clairon 4 (ext.)
   Quarte de Nazard 2       
   Tierce 1 3/5  
   Bombarde 16  
   Trompette 8  
   Clairon 4  

Tirasses I et II en 8 et 4. Accouplements II/I en 16, 8 et 4. Octaves graves et aigues, ainsi que suppression des unisons, aux deux claviers. Suprpession des anches.

Sources

[1] Lommelet, l'histoire continue / 1825-2013, par Jean-Yves Alexandre (pdf téléchargeable)

Fiche d'inventaire en ligne (non publiée).

 

contentmap_plugin