×

Erreur

[SIGPLUS_EXCEPTION_SOURCE] La source d'image est censée être une URL complète ou un chemin d'accès relatif au dossier de base d'images spécifié dans le back-end, mais /Photos/Lesquin/eglise/ n'est ni une URL ni un chemin relatif à un fichier ou dossier existant.
[SIGPLUS_EXCEPTION_SOURCE] La source d'image est censée être une URL complète ou un chemin d'accès relatif au dossier de base d'images spécifié dans le back-end, mais /Photos/Lesquin/ n'est ni une URL ni un chemin relatif à un fichier ou dossier existant.
Imprimer

Édifice

(réservé)

{gallery}/Photos/Lesquin/eglise/{/gallery}

Historique

Le 12 janvier 1875, Édouard et Théophile Delmotte signent le contrat de construction d'un nouvel orgue à placer "sur le portail de l'église". Le contrat précise que le clavier et le pédalier seront "logés dans une niche du buffet", et que ce dernier sera "en style ogival", avec "sculptures et ornements". Le prix est fixé à 4200 Fr pour l'orgue, et 1800 Fr pour le buffet. La composition envisagée est indiquée ci-dessous.

Dans une lettre adressée aux facteurs, le curé s'enquiert, le 23 mai 1875, du prix que coûteraient trois des jeux manquants. Après discussion sur les modalités de paiement, il est signé, le 22 octobre 1875, une annexe au contrat prévoyant de placer, pour 2000 Fr de supplément, le bourdon 16, le salicional et la quinte.

L'orgue est inauguré le 18 novembre 1875.Le 1° décembre 1879, le curé commande les deux derniers jeux manquants, pour 800 Fr.

L'instrument est entretenu par abonnement (30 Fr pour eux visites annuelles) de 1876 à 1909, avec une "visite extraordinaire" le 3 juillet 1877.

Les frères Delmotte envoient le 23 avril 1891 un devis pour le déplacement de l'orgue "sous la tour", la construction d'une console séparée et l'installation de la soufflerie dans le soubassement du buffet. Ces travaux auraient coûté 1000 Fr. Toutefois, si on observe bien aujourd'hui une console séparée des frères Delmotte et une soufflerie dans le soubassement, le buffet est demeuré en tribune, l'espace sous la tour étant vide.

Le 5 mars 1897, un employé des Delmotte effectue une réparation à la soufflerie de l'orgue, et Édouard Delmotte note au livre de compte qu' "ils ne veulent pas payer" les 9 Fr réclamés.

Les tuyaux de montre, en zinc, ne sont pas d'origine et font sans doute suite à la réquisition de la montre en étain lors de la 1° guerre mondiale.  Le placage des notes naturelles, à la console, est neuf (matière synthétique) et serait dû à Jean Pascal. L'entretien est assuré par Bernard Cogez.

Description

Orgue de tribune à un clavier de 56 notes et pédalier en tirasse de 27 notes, en un corps, avec console séparée signée "Delmotte frères / Tournai". Traction et registration mécaniques. Un sommier unique à registres et simple laye (une soupape par note). Soufflerie électrique ; les pédales du souffleur sont encore présentes sur un côté du buffet.

Buffet

Le buffet est bien "de style ogival", mais les sculptures, s'il s'agissait de statues, semblent avoir disparu.

La balustrade sud, sous la tour, est très différente des autres : elle est réalisée dans le "style ogival" du buffet, et sa forme suggère un ornement de buffet d'orgue qui ne convient toutefois pas à celui-ci (cf. photo). Alternative : ce pourrait être une partie de l'ancien garde-corps (la balustrade actuelle, d'un style très rudimentaire, semble plus récente).

Composition

Lesquin, St Barthélemy - Composition figurant sur le devis de 1875
 Grand orgue  
 Bourdon 16  place réservée
 Montre 8  
 Bourdon 8  
 Salicional 8  place réservée
 Prestant 4  
 Flûte octaviante 4  place réservée
 Quinte  place réservée
 Doublette  
 Trompette 8  
 Clairon 4 à reprises  place réservée

 

Lesquin, St Barthélemy - Composition relevée en 2012
 Grand orgue (56  notes)  
 Bourdon 16  
 Montre 8  
 Bourdon 8  
 Salicional 8  assez proche d'une gambe
 Prestant 4  très flûté
 Flûte octaviante 4  
 Quinte [2 2/3]  flûte
 Doublette [2]  plus principalisante que le prestant. Le bouton en porcelaine est différent des  autres.
 Trompette 8  
 Clairon 4  dernière octave : fond (sans reprise)

Pédalier en tirasse permanente de 27 notes. Pas de pédales de combinaison.

État

L'orgue est en bon état et assez juste (2012). Il est très bien adapté à la taille de l'édifice.

Titulaires

en 2012 : Samuel Dobrakowski.

Illustrations

{gallery}/Photos/Lesquin/{/gallery}

Sources

Visite ; entretiens avec l'organiste ; mémoire de Roland Servais sur la manufacture Delmotte.

contentmap_plugin