Édifice

L'ancienne église St Vincent de Paul avait été construite de 1838 à 1841, place Déliot (à l'extrémité Ouest de la rue de Trévise), sur les plans de l'architecte Benvignat. Elle fut démolie en 1983 pour cause de vétusté. Voir cette page.

La nouvelle église a pris place dans le sous-sol d'une ancienne usine, rue de Mulhouse. Selon le site de la paroisse St Augustin de Lille :

C’est entre 1975 et 1980 que nait le projet de construction d’une nouvelle église. C’est que l’ancienne église St Vincent bâtie en 1841 sur la place Deliot, présente des signes inquiétants de vieillissement. Des travaux très importants doivent être réalisés rapidement. La ville de Lille propriétaire des bâtiments hésite devant les frais à engager. Elle propose donc à l’évêché d’implanter le nouveau lieu de culte dans les locaux de "La Filature", et plus particulièrement dans une grande salle du sous-sol. C’est l’abbé Gros qui a suivi le travail des architectes parisiens Reicheu et Robert. Il préconise la réutilisation de certaines parties de l’ancienne église : les portes de chêne des confessionnaux, le bandeau de l’autel, le socle de la statue de la Vierge, les anciennes stalles (aujourd’hui disposées au fond de l’église).

Quant aux orgues...

Historique

Selon Étienne Delahaye [Orgues Nouvelles n°19, page 10], il s'agissait d'un instrument de Merklin, installé en 1860 dans un buffet de style flamand du XVIII°, et inauguré le 16 mai de la même année. L'orgue (partie instrumentale) et son buffet sont propriété de la Commune et inscrits à l'inventaire des MH depuis 1973. On ne sait ce qu'ils sont devenus, après la démolition de l'église. Selon un ancien élève du conservatoire, il aurait été envisagé d'utiliser le buffet pour le nouvel orgue du conservatoire de Lille (grand auditorium) en remplacement de l'orgue Puget / Jacquot. Cet orgue avait été commandé, mais jamais livré.

L'église subit un important incendie en 1871, détruisant le maître-autel et endommageant l'orgue dont des tuyaux tombèrent sous l'effet de la chaleur. Il y eut 50000 Fr. de dégâts. (Source : journal de Roubaix, 13 juin 1871).

Selon le mémoire de R. Servais sur la manufacture Delmotte :

L'orgue de cette église est entretenu par abonnement (80 Fr par an) de 1887 à 1909. Edouard et Théophile Delmotte effectuent plusieurs visites "extraordinaires" pour diverses réparations, de 1891 à 1896. De 1892 à 1898, ils proposent divers devis de relevage, et de remplacement des sommiers.

Sources

Outre celles mentionnées ci-dessus :

Base Palissy