Historique

En 1855, M. Baillieu d'Avrincourt fit don à l'église, dont il était paroissien, d' un orgue qu'il possédait. A l'origine, ce meuble était orné de sculptures et de 6 statuettes (4 anges, David et sainte Cécile, aujourd'hui installées sur le banc d'œuvre). L' instrument fut augmenté, en 1862, pour 2500 frs en jeux et perfectionnements.

Selon l'inscription à la console, il s'agit d'un orgue Merklin-Schütze. Comme cette inscription mentionne "médaille de 1° classe - Paris 1855", on peut en déduire que l'orgue n'est pas resté longtemps entre les mains de son acquéreur.

Selon R. Servais :

Il est vraisemblable que les frères Delmotte assurèrent l'entretien de cet instrument en même temps que celui du Grand Orgue [...]. A la demande du doyen de St André, Édouard et Théophile Delmotte mettent l'orgue de chœur d'accord avec le Grand Orgue, "sans avoir égard au diapason normal auquel n'est accordé ni l'un ni l'autre des deux orgues". Ils en profitent pour nettoyer et épousseter l'instrument, et demandent pour ce travail la la somme de 400 Fr. Ils le terminent le 12 mai 1888.
Le 10 août 1895, ils déplacent l'instrument, refont le mécanisme et la soufflerie, baissent le buffet et changent le postage de la montre, nettoient et réharmonisent tous les tuyaux, tous ces travaux pour 600 Fr.

Cet orgue aurait été relevé dans les années 2000 par la SPRL Delmotte (Tournai), la montre neuve étant posée à cette occasion.

Description

Orgue en un seul corps, avec console latérale. La tuyauterie serait d'origine, selon la fiche d'inventaire, hormis bien sûr la montre neuve.

Composition

Lille, St André - Orgue de chœur
Clavier manuel Pédale
Bourdon 16 Dessus (3° ré #) en tirasse
Bourdon 16 Basses (au 3° ré); jeu déposé  
Montre 8 (1° octave commune avec B 16)  
Bourdon 8  
Salicional 8  
Gambe 8 D (du 2° ut)  
Flûte harmonique 4  
Trompette 8 B & D ; jeu déposé  

Manuel de 56 notes et pédalier de 25 notes.

Sources

Base Palissy.

Mémoire de R. Servais sur la manufacture Delmotte.

Fiche d'inventaire des orgues du Nord.