Édifice

Cette salle fait partie de l'extension récente (inaugurée en 1988) du conservatoire.

Historique

 Le site de Bernard Cogez mentionne ce chantier comme une "construction", au même titre que l'orgue de St Michel à Lille (restauration et électrification d'un orgue Merklin) ou que celui de la chapelle du collège de Marcq (transformation profonde d'un orgue Anneesens). Tout cela prête à confusion.
 
En fait, il s'agit bien d'un orgue neuf, mais avec réemploi de la tuyauterie de Sainte Marie Madeleine à Lille, église désaffectée et transformée en musée, située à quelques centaines de mètres. Ce dernier instrument est dû à Pierre Schyven. Il a été construit en 1895. A l'écoute, l'instrument a plus ou moins conservé son caractère symphonique dans les ensembles, bien que certains jeux aient été fortement réharmonisés dans le sens classique. En particulier, la gambe du récit a un net caractère "allemand début XIX°", et la montre du G.O. est fort éloquente.
 
Les travaux auraient été effectués vers 1998, date à laquelle les 33 tuyaux de façade ont été fournis par Jean Paul et Roseline Villechange (cf. leur site).

Composition

 
Composition de l'orgue de la salle Lannoy (2012)
 I - Grand Orgue  II - Récit expressif  Pédale
 Bourdon 16  Bourdon 8  Soubasse 16
 Montre 8  Gambe 8  Flûte 8
 Bourdon 8  Voix céleste 8  
 Flûte harmonique 8  Flûte octaviante 4  
 Prestant 4  Octavin 2  
 Quinte 2 2/3  Trompette 8  
 Doublette 2  Basson & Hautbois 8  
   Voix humaine 8  
   Tremolo  

Tirasses I, II ; accouplement II/I ; expression récit. Traction et tirage de jeux mécaniques.

Manuels : 56 notes ; pédalier : 30 notes.

Photos