Historique

Cet orgue, aujourd'hui disparu, avait été construit par Pierre Schyven, de Bruxelles, et inauguré le 8 mars 1880. Il s'agit d'un orgue "du système de transmission de petite dimension. Il ne possède que sept jeux", selon le programme, non daté, de l'inauguration. Les pièces suivantes ont alors été exécutées par Alphonse Mailly, professeur d'orgue au conservatoire de Bruxelles :

 
Aria Haendel

Méditation
Allegretto

Guilmant
O Sanctissima (variation) Lux
Bénédiction nuptiale de Vilbac

Andantino
Pastorale

Salomé
Toccate et fugue, en ré mineur Bach

Pâques fleuries
Marche solennelle

Alphonse Mailly

Alphonse Mailly a tenu la classe d'orgue de Bruxelles de 1865 à 1903. Pierre Schyven s'était établi à son nom en 1873, avait livré des orgues dans la région dès 1874 (orgue de choeur, St Jacques, Douai), et le système à transmissions mécaniques fut breveté en 1882 pour les sommiers à pistons, et en 1883 pour les sommiers à registres (quoique commercialisé dès 1876, voire plus tôt). Les pièces de Salomé sont parues au plus tard en 1879 ("Dix pièces pour orgue", éd. Leduc). La pièce de Renaud de Vilbac date de 1869 au plus tard.

Sources

Journal de Roubaix du 4 mars 1880