Édifice

Eglise néogothique en brique, édifiée en 1877-1880.

Historique

Le 29 mai 1900, ayant appris que le curé Ducoulombier était sur le point de 'se décider à commander un nouvel orgue', Théophile Delmotte lui fait parvenir un devis d'un instrument de 37 jeux sur trois claviers et pédalier, au prix de 34000 Fr.

L'orgue fut construit en 1900-1901 par Pierre Schyven, avec traction et registration pneumatiques, cette dernière étant assez évoluée (combinaisons fixes, crescendo).

En juin 1909, un employé de Maurice Delmotte répare les pompes du soufflet. Le 22 janvier 1910, le même facteur entreprend "le nettoyage et [la] restauration de l'orgue" pour 1500 Fr (nature des travaux non détaillée dans le livre de comptes).

Le 31 janvier 1910, Maurice Delmotte fait parvenir au curé un "devis sommaire pour diverses transformations à apporter à l'orgue de l'église" qui, d'après les archives, n'a pas été mis à exécution. Vers juin 1910, cependant, il place une soubasse 16 à la pédale, en transmission du grand-orgue, pour 650 Fr.

L'orgue est réparé par Delmotte en septembre 1911, pour 220 Fr. Il est accordé par abonnement (100 Fr annuels) de 1909 à 1913, toujours par Delmotte. En 1914, Maurice Delmotte "avance la console de 1,60m" pour 500 Fr ; le 7 novembre 1919, il place une soufflerie électrique pour 3484 Fr.

Les tuyaux de montre ont certainement été pillés en 1917, et remplacés depuis par des tuyaux en zinc.

Vers 2002, électrification par Delmotte SPRL (Tournai). Les sommiers à membrane ont été conservés et restaurés, seule la transmission étant électrifiée. Un combinateur a été ajouté, avec des adaptations minimales, et discrètes, de la console. La tuyauterie a été intégralement préservée, et l'harmonisation respectée.

Description

Orgue à trois claviers de 56 notes et pédalier de 30 notes. L'orgue est en un seul corps, avec console séparée tournée vers la nef. La position assez avancée de la console (comme à Lambersart, St Calixte), conséquence des interventions de Delmotte en 1914, permet à l'organiste de bien s'entendre. Comme à Lambersart, on trouve deux plaques d'adresse, mais au même nom : l'une (classique) au dos de la console, l'autre (sur une seule ligne) en haut à droite au-dessus des tirants de jeux. En effet le fronton des claviers est occupé par la commande manuelle des accouplements et tirasses. L'orgue est signé Pierre Schyven & Cie. Une discrète marque de fabrique Delmotte SPRL est apposée en haut à gauche.
 
Une particularité de cet orgue est la très grande diversité de jeux de fond, de style plus ou moins germanique (p.ex. la montre du positif assez proche d'un "Geigenprincipal" ; gemshorn, dolce, dulciana...). Mieux encore, la diversité des noms de jeux reflète une véritable diversité des timbres, en sorte que l'on a sous les doigts un véritable catalogue. Cela ouvre le répertoire correspondant, hélas largement boudé, voire ignoré par les organistes français (Rheinberger, Brahms, Reger, Karg-Elert, Schmidt...).

Buffet

Quelques tuyaux des plates faces ont été déposés. On dit que cela ferait suite à une suggestion de Jean Guillou, afin de permettre une meilleure transmission du son.

Composition

Tourcoing, Sacré-Coeur - composition relevée en 2012
I - Grand Orgue II - Positif     III - Récit expr.  
Pédale
Montre 16  Montre 8  Bourdon 16  Contrebasse 16
Bourdon 16  Bourdon 8  Flûte harm. 8  Sousbasse 16
Montre 8  Salicional 8  Bourdon 8  Flûte 8
Bourdon 8  Gemshorn 8  Dolciana 8  Bombarde 16
Flûte harmonique 8  Flûte 8  Voix céleste 8  Trompette 8
Gambe 8  Dolce 4  Flûte écho 4  Clairon 4
Quinte 6 [8+5 1/3]      Flûte 4  Doublette 2  
Prestant 4  Clarinette 8  Fourniture  
Fourniture  Cor anglais 8      Trompette harm. 8  
Trompette 8    Basson Hautbois 8  
Clairon 4    Voix humaine 8  
Cornet V [non posé]      

Claviers de 56 notes, pédalier de 30 notes. Tremolo récit, Expression récit, crescendo.

Tirasses I, II, II ; accouplements II/I, III/I, III/II ; octave grave (par pédales ou poussoirs au dessus des claviers)

Appels d'anches I, III, Pédale par poussoirs sous le clavier de Grand Orgue

Cinq combinaisons fixes. Delmotte a ajouté un combinateur (dissimulé sous une plaquette à gauche du clavier de G.O.)

Organistes

... 2011 ... François Brulin

État

Bon en août 2012. On notera aussi le bon silence de fonctionnement de la traction.

Sources

Visite ; mémoire de Roland Servais sur la Manufacture Delmotte