Édifice

L'église faisait partie du couvent des récollets (frères mineurs récollets de Gand). L'église fut d'abord placée sous le vocable de St Joseph ; la rue St Joseph débouche d'ailleurs sur le parvis de cette église. Elle fut bénie en 1860 puis consacrée en 1873. À cette époque, les offices y étaient dits en flamand. Les récollets furent expulsés en 1880 ; les franciscains prirent leur place jusqu'en 1973. Depuis, le couvent a été sécularisé et transformé en résidence.

Historique

Orgue construit par Aristide Cavaillé-Coll en 1867 (1868 selon Eschbach).

Description

Orgue à deux claviers et pédale empruntée. Traction mécanique. Console indépendante retournée ; manuels de 56 notes et pédalier de 30 notes.

Buffet

 

Composition

Orgue de St François, Roubaix
I - Grand Orgue II - Récit expressif  Pédale
Bourdon 16 Viole de gambe 8 Soubasse 16 (du GO) 
Montre 8 Voix céleste 8 Basson 16 (du R)
Bourdon 8 Flûte octaviante 4 Trompette 8 (du R) (b) 
Flûte harmonique 8  Basson 16  
Salicional 8 Trompette 8  
Prestant 4 Voix humaine 8  
Plein-jeu harm. II-IV (a)     

Accouplement II/I ; Tirasses I et II ; Trémolo ; Tonnerre ; Expression R ; Expression GO (c)

(a) II-V selon Eschbach (b) pas d'emprunt Trompette, selon Eschbach ; (c) selon Eschbach (ce qui ferait de cet orgue un quasi jumeau de celui de la Treille)

Sources

Fiche d'inventaire des orgues du Nord (non publiée)

Aristide Cavaillé-Coll, par Jesse Eschbach

http://www.histoirederoubaix.com/patrimoine-religieux,c377/pierres-de-roubaix,c51/eglise-et-couvent-des-recollets,c165/