Édifice

Église en briques à intérieur néo-gothique, construite à la fin du XIX° siècle, et située Boulevard de Strasbourg. Photo : cf. http://www.archivesdepartementales.lenord.fr/mini_site/expo_virtuelle_roubaix/pages/expo23e.html

Cette église a été démolie. Sa trace est bien visible, entre les rues Parmentier et Gay-Lussac. La décision de démolition a été prise en conseil municipal du 28 juin 1971, en raison de son mauvais état et des dangers encourus (chutes de pierres).

Historique

Selon le Journal de Roubaix du 21/10/1887 :

"L'église du Sacré-Cœur vient de faire l'acquisition bien utile d'un orgue qui sera inauguré, très probablement, dans la première dizaine du mois prochain.
L'instrument compte dix-sept jeux. C'est un orgue d'accompagnement. Il sort des ateliers de MM. Schyven & Cie, de Bruxelles.
L'organiste sera M. Eugène Delporte, de Roubaix."

L'inauguration eut leu le 23 novembre 1887, avec le programme suivant :

  1. Sonate (Mendelssohn), M. Delporte
  2. Cantilène (Salomé), M. Seutin
  3. Fantaisie sur des chants d'église (Guilmant), M. Meyer
  4. Pastorale (Durant), M. Delporte
  5. Toccata et fugue (Bach), M. Seutin
  6. Marche des rois mages (Dubois), M. Meyer
  7. Méditation et Marche solennelle (Mailly), M. Seutin
  8. Cantilène et Final (Dubois), M. Meyer

L'orgue était à dédoublements, et pourvu de deux claviers de 56 notes, d'un pédalier de 27 notes, et de six pédales de combinaisons. La Maison Schyven était représentée par MM. Schyven fils et Verhett, associé.

Réparation partielle par la maison Scrépel-Pollet, 138 Grande Rue à Roubaix, pour 1 540 Fr., approuvée par le conseil municipal de Roubaix en 1928.

L'orgue, propriété communale, a été démoli en même temps que l'église, et les restes ont été aliénés et vendus à Christophe Derycke (Centre hospitalier de Douai) pour 3500F, selon une décision du conseil municipal en 1980.

Organistes

1887... Eugène Delporte

1895 - 1922 : Henri Duhamel

Marcelin, mentionné en 1934 [JdR 30/3/1934]

Sources

Bulletin Municipal de Roubaix, 1980.