Édifice

(en attente)

Historique

L'orgue de l'église Sainte-Rictrude à Marchiennes a été construit par François-Joseph Carlier en 1837. A cette époque, le facteur d'orgue installé à Douai a déjà de nombreux travaux à son actif, tels que la restauration de l'orgue de la collégiale de Douai ou encore la construction d'un orgue de chœur pour la cathédrale d'Arras.

Description

Orgue de tribune en deux corps (grand orgue et positif de dos). Console en fenêtre, avec deux claviers et un pédalier en tirasse. Tempérament (actuellement) égal, La = 408 Hz (à ... °C).

Composition

 

Marchiennes, Ste Rictrude - Composition (2011)
Positif de dos Grand-Orgue Pédalier
Bourdon 8 Bourdon 8 en tirasse du GO
Prestant 4 Gambe 8 *  
Nasard 2 2/3 Montre 4  
Doublette 2 Flûte 4  
Cornet III Doublette 2  
Cromorne 8 Plein-Jeu III  
  Grand cornet IV  
  Trompette 8 B/D  
  Clairon 4 B/D  

* anciennement un nasard

Claviers de 54 notes, pédalier de 20 notes Ut 1 à Fa 2

Accouplement Pos/GO à tiroir.

État

L'orgue, qui a retrouvé sa voix depuis le 15 août 2011 après plus de 20 ans de silence (intervention de Daniel Decavel : dépoussiérage, pose d'un ventilateur, accord), attend maintenant une restauration. En effet, le sommier de Grand Orgue présente des fuites importantes (emprunts).

L'Association Marchiennoise des Amis de l'Orgue de Sainte-Rictrude a été constituée pour mener à bien ce projet.