Édifice

(réservé)

Historique

Orgue neuf construit par Constantin Delmotte, après que celui-ci se fut séparé de ses frères. L'orgue a été "entrepris le 5 mai 1878", d'après son livre de comptes. Toujours d'après cette source, en voici la composition prévue :

Nomain, St Martin - composition, 1878
Grand Orgue Positif
Montre 8 Salicional 8
Prestant Flûte harmonique 4
Bourdon 16 Bourdon (44 notes)
Bourdon 8 Gambe (44 notes)
Flûte harmonique 8 Octavin harmonique
Doublette 2 Basson et Hautbois
Plein jeu progressif  
Trompette 8  

Toujours selon la même source (citée par R. Servais), la 1° octave du bourdon du positif est empruntée à celui du grand orgue", et celle "de la gambe a été empruntée au salicional". La tuyauterie du positif était située sur le même sommier que celle du grand orgue. L'orgue fut terminé fin décembre 1878 et inauguré début janvier 1879. Il coûta 8000 Fr. La façade était en étain fin et comportait 39 tuyaux, pesant 150 kg au total.

Les 29 et 30 août, puis les 6 et 7 septembre 1911, un employé de Maurice Delmotte répare la soufflerie pour 80 Fr.

L'orgue fut relevé et modifié par Bernard Cogez en 2004.

Description

Orgue en un seul corps avec console retournée. Claviers de 56 notes, pédalier de 27 notes. Traction et registrations mécaniques, sauf la pédale (récente) qui est électrique.

Composition

Nomain, St Martin - composition 2007
I - Grand Orgue II - Récit Pédale
Montre 8 Bourdon 8 Soubasse 16
Flûte harmonique 8 Gambe 8  
Bourdon 8 Voix céleste 8  
Prestant 4 Flûte octaviante 4  
Doublette 2 Octavin 2  
Plein-jeu progressif Basson 8  
Cornet V    
Trompette 8    

Sources

Mémoire de Roland Servais sur la manufacture Delmotte.

Voir aussi cette page dédiée.